Les Restos du coeur ont 30 ans

Ce 26 septembre 2015, cela fait 30 ans que les Restos du Cœur existent, 30 ans déjà que Coluche nous interpellait sur les ondes pour aider les plus démunis. Et surtout 30 ans que d’année en année de plus en plus de repas sont distribués.

Comme tous les ans, de nombreux bénévoles vont s’activer pour aider des personnes en grandes difficultés. C’est une réelle lutte contre l’exclusion qui est ouverte chaque année à cette période. L’utilité de cette association n’est plus à prouver, elle est nécessaire.

En 1985 lorsque Coluche lance un appel aux français pour distribuer des repas aux plus démunis, son action se voulait avant tout exceptionnel, répondant à un état d’urgence. L’idée que chaque année il faudrait recommencer à soutenir un nombre de personne de plus en plus grand, était bien loin de ce que recherchait Coluche. Il voulait en réalité faire avancer les lois. Seulement voila, Coluche est mort en 1986 et il n’est plus là pour pousser ses coups de gueule.

Chaque hiver, les 2111 centres des Restos du Cœur ouvrent quotidiennement pour distribuer des repas. Lors de sa première campagne, les 5000 bénévoles avaient distribué 8,5 millions de repas. Trente ans plus tard, l’évolution est astronomique : 130 millions de repas ont été distribués par 67.600 bénévoles.

La générosité n’a jamais baissé aux Restos du Cœur. Lors de la première campagne en 1985, l’association réussit à récolter 4,5 millions d’euros. Trente ans plus tard, l’aide a grimpé jusqu’à 84 millions d’euros. … un triste record.

Malheureusement, l’aide n’est jamais suffisante car il y a toujours plus de personnes en difficultés à aider. Lors de la campagne 2013-2014, les Restos ont atteint le « record assez détestable » d’un million de bénéficiaires.

Pour essayer d’aider toujours plus de monde, l’association trentenaire s’est diversifiée. Ainsi, les Restos Bébés du Cœur viennent en aide aux bébés de moins de 12 mois. Les Restos proposent aussi des lits d’hébergement d’urgence pour les plus démunis, des microcrédits, des ateliers de soutien à la recherche d’emploi, des logements en sous-location,… Non, 30 ans après, la solidarité n’a pas faibli.

Comment aider les Restos ?

 

Pour info, pour un don de 100€, vous aurez droit à une réduction fiscale de 75€. Tout cela dans la limite d’un versement de 510€  Au-delà de ce montant, et dans la limite de 20 % des revenus imposables, la réduction est encore de 66 %. Pour les entreprises assujetties à l’impôt sur les revenus ou à l’impôt sur les sociétés, la déduction fiscale est égale à 60 % du montant des dons pris dans la limite de cinq pour mille du chiffre d’affaires.
Au final :

 
1/ Vous faites une bonne action.
2/ Vous payez moins d’Impôts.

 

 

Le site des Restos du Coeur : http://www.restosducoeur.org

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*