BARON NOIR : une série politique bluffante

L’histoire :

L’épopée politique et judiciaire de Philippe Rickwaert, député-maire du Nord, porté par une irrépressible soif de revanche sociale. Lors de l’entre-deux tours des élections présidentielles, il voit son avenir politique s’effondrer lorsque son mentor, le candidat de gauche, le sacrifie pour sauver son élection. Déterminé à se réinventer une carrière, Philippe va utiliser élections et temps forts politiques pour s’imposer pas à pas, contre celui qui l’a trahi, mais fort d’une alliance nouvelle avec la plus proche conseillère de son ennemi.

Indispensable mais incontrôlable, aussi menteur que sincère, cultivant des amitiés dans toutes les strates de la société, y compris au sein de la police et du grand banditisme,sa vie est un fascinant chaos organisé, un combat de chaque instant contre ses ennemis – et ses propres démons.

 

Mon avis :

Meilleure série française politique jamais réalisée avec « Les hommes de l’ombre« . Kad Merad est bluffant, autour d’un très bon scénario, les 8 épisodes se suivent avec envie et apportent chacun leurs lots de surprises et de rebondissements. Je me suis régalé.

Je ne vous cache pas que par moment Baron Noir peut vous dégoûter de la politique ou de croire aux discours des politiciens mais cela n’en reste pas moins une excellente fiction.

Mention spéciale pour l’envoûtante Anna Mouglalis (Amélie Dorendeu)

J’espère une saison 2. Pour 2017 ?

 

2 Commentaires le BARON NOIR : une série politique bluffante

  1. Attention c’est du lourd. Oubliez vos a priori sur Kad ou la capacité des Français à faire une série politique après House of Cards. J’ai vu les deux premiers épisodes lors d’une avant-première en Essonne. C’est vraiment une série à part dans le paysage frenchy. Bluffant.

  2. TRES MAUVAIS et aucunement bluffant le house of cards à la française pffffffff alors avec de bons acteurs et moins de poncifs et de cabotinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*