Le député Christophe Bouillon rappelle la loi à Jean Delalandre, maire LR de Duclair

Jean Delalandre, maire LR de Duclair (Seine-Maritime), candidat malheureux aux élections Départementales de 2014 (face à Christophe Bouillon et Pierrette Canu) également présent sur la liste de la droite menée par Hervé Morin aux élections Régionales de décembre 2015, s’en prend dans la presse et sur Facebook aux parlementaires en dénonçant « l’attitude irresponsable des parlementaires qui refusent l’interdiction du salafisme et la fermeture des mosquées salafistes en France » (voir sur son compte Facebook). Il cible notamment Christophe Bouillon, le député socialiste de Seine Maritime qu’il devrait affronter lors des élections Législatives de 2017.

Face à ces propos, Christophe Bouillon lui répond dans un courrier (voir ici) et rappel notamment que l’on peut, de part la loi, déjà fermer des mosquées salafiste, et que l’amendement en question, déposé par Christian Jacob était « satisfait », c’est à dire que l’état du droit le rend inutile car il existe déjà.

Le maire de Duclair, reprend ici une intox venant initialement du FN et qui avait été repéré par lelabhttp://lelab.europe1.fr/amendement-rejete-sur-les-mosquees-salafistes-la-grosse-intox-du-fn-sur-lirresponsabilite-des-deputes-ps-2804887

Comme le dit Alain Juppé, candidat que soutien Mr Delalandre à l’occasion des primaires de la droite en novembre prochain « L’autorité ce n’est pas l’agitation, mais le sang froid ».

 

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*