Normandie : avec Hervé Morin les lycées publics devront-ils attendre février 2017 pour se chauffer ?

 

Les dotations de la Région Normandie aux lycées seront versées en retard, pas avant février 2017 !

Ce sont des chauffages dont on retarde la mise en route, du matériel pas encore commandé pour éviter les dépenses… Dans certains lycées de Normandie, la situation financière n’est pas au beau fixe. En cause ? Les dotations globales de fonctionnement (DGF) que verse le conseil régional chaque année vont arriver avec du retard…

La droite normande emmenée par son président Hervé Morin a ainsi décidé de repousser de plusieurs mois le vote du budget nécessaire au versement des dotations aux lycées, plusieurs établissements publics risquent de se retrouver dans une situation financière difficile, avec des conséquences dommageables pour les lycéens, les enseignants, les personnels techniques et administratifs.

Hervé Morin et sa majorité mettent en avant la réunification des deux Normandie pour justifier ce retard. Presque un an après la fusion de la Haute et de la Basse-Normandie, cette excuse n’est plus recevable. Les lycées publics ne peuvent attendre février pour se chauffer !

On se souvient que la droite régionale s’était empressée de verser un chèque-cadeau de 66 millions d’Euros aux établissements normands d’enseignement privé catholique.

Pourquoi ne montre-t-elle pas le même empressement quand il s’agit des lycées publics ?

 

herve-morin-region-normandie-lycee

Caricature signée Djony

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*