Bon vent Manuel Valls !

« Parce que je suis un républicain, parce que je reste un socialiste, je ne suis pas en embuscade. Donc, et j’invite tous les progressistes à le faire, je serai candidat de la majorité présidentielle et souhaite m’inscrire dans son mouvement qu’est La République en marche. »

Manuel Valls a ainsi dit qu’il souhaite être candidat sous les couleurs de « La République en marche » d’Emmanuel Macron aux élections législatives.

Cette annonce a été accueillie très froidement du côté de la nouvelle majorité présidentielle. En effet, Benjamin Griveaux, porte-parole de La République en marche, a précisé que l’ancien premier ministre n’avait pas été investi par la commission nationale d’investiture, « ou alors sa candidature m’a échappé ». « Il aurait dû déposer sa candidature comme chacun car la règle est la même pour tous. Si vous ne déposez pas votre candidature, vous ne pouvez pas être investi par En marche ! Il lui reste 24 heures. » Ambiance…

Dans le même temps, Valls dit qu’il ne comprendrait pas pourquoi il serait exclu du PS ! parti qu’il dit « mort »…

Le Parti socialiste et la gauche ont beaucoup souffert quand Manuel Valls était Premier ministre, cette logique d’ambition personnelle qui fait suite à sa traîtrise envers Benoît Hamon qu’il s’était engagé à soutenir au soir de la primaire socialiste, sans parler de ses nombreux revirements (49.3, défiscalisation des heures supplémentaires, Revenu Universel…) m’incite à dire simplement BON VENT à Mr Valls.

 

D’après une caricature de Riss dans Charlie Hebdo

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*