Le jour de la mort de Johnny

 

Le jour de la mort de Johnny est arrivé.

Les Fatals Picards avaient écrit une chanson aux paroles plutôt caustiques à ce sujet il y a quelques années :

« Tu étais pour nous, le dernier indien
Le Jean Michel Jarre, du rêve américain
Tu étais le blues, de Bruxelles à Menphis
L’ultime samouraï, de la route 66Le jour où tu oublieras de vivre, J’oublierais d’être libre
Est-ce qu’il fera beau?
Est-ce qu’il y aura des motos?
Est-ce qu’il y aura des anges en perfecto à franges
Et est-ce qu’on sera bronzé?
Est-ce qu’on sera à Saint Tropez?
Est-ce qu’il y aura des larmes, dans les yeux des
chevals…On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste, 
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny. 

Tu étais cet homme, faible et merveilleux
La dernière idole, des jeunes devenus vieux
Es-ce qu’on évitera, la bagarre de sosies
Pour retenir la nuit, la dernière de Johnny
Es-ce qu’on sera en noir, es-ce qu’il y aura de l’espoir
Es-ce que l’ange Gabriel, aura brulé ses ailes
Et es-ce qu’il fera gris, es-ce qu’on verra Tenessee
Es-ce qu’on pleurera des larmes, en lisant les journals

On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste, 
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny. 
Le jour de la mort de Johnny. 

Sur un cerceuil couvert de roses, ‘y aura le drapeau américain
Une croix en cuir cloutée, et les deux paires d’un opticien
Dans les allées de Notre Dame, une meute de Harley Davidson
Traversera un cercle de feu, sans déranger personne.

Es-ce qu’il fera nuit, es-ce qu’il y aura des huskys
Tatoués sur les deux bras, du christ sur la croix
Es-ce qu’il fera froid, es-ce que ta femme seront là
Es-ce qu’il y aura des larmes, dans les yeux d’Universal

On se sentira tous un petit belge,
On se sentira tous un petit peu triste, 
On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
Le jour de la mort de Johnny. 
Ouuuh, Le jour de la mort de Johnny. « 

Le dernier idole des jeunes devenus vieux a rendu son dernier souffle.

Je n’ai jamais été tendre avec lui, notamment concernant ses exiles fiscaux, reste qu’il aura été un immense artiste.

S’il devait rester une chanson qu’il a interprété ce serait « Diego » écrit par le regrétté Michel Berger :

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*