Emmanuel Maurel appelle à appliquer les recommandations de la Cour des comptes pour lutter contre la fraude aux cotisations sociales

Le député européen Emmanuel Maurel, candidat à la fonction de Premier secrétaire du Parti socialiste appelle à appliquer les recommandations de la Cour des comptes pour lutter contre la fraude aux charges cotisations sociales.

Dans son rapport annuel pour 2018, la Cour des comptes relève que la fraude aux cotisations ampute les ressources de notre système de protection sociale de sommes considérables, « estimées pour l’année 2012 de 6 à 25 milliards d’euros », soit l’équivalent de 50% à 200% du déficit enregistré cette année-là !

La Haute juridiction financière établit en outre que le travail détaché (dont le recours a augmenté de 46% de 2016 à 2017) et le secteur de la construction sont à l’origine de plus de la moitié des redressements de cotisations délivrés par les URSSAF.

Or les moyens juridiques et techniques adoptés contre la fraude fiscale ces dernières années, ne l’ont pas été concernant la fraude sociale. Les employeurs malhonnêtes parviennent le plus souvent à échapper à la vigilance des autorités, alourdissant la charge supportée par la collectivité.

L’Etat doit prendre sans délai les mesures préconisées par la Cour des comptes pour enrayer le phénomène de la fraude aux cotisations sociales, tout particulièrement l’harmonisation des moyens juridiques des URSSAF avec ceux dont dispose le fisc et l’augmentation du nombre et de la fréquence des contrôles.

 

 

Lien : https://unionetespoir.fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*