Film du Jour : « La Rafle » #VeldHiv

 

Histoire :

1942.
Joseph a onze ans.
Et ce matin de juin, il doit aller à l’école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine…
Il reçoit les encouragements d’un voisin brocanteur. Les railleries d’une boulangère.
Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge.
Du moins le croient-ils, jusqu’à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule…
Du Vélodrome d’Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux.
De ceux qui ont orchestré.
De ceux qui ont eu confiance.
De ceux qui ont fui.
De ceux qui se sont opposés.
Tous les personnages du film ont existé.
Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.

 

Mon avis :

Ce film sur le drame de la rafle du Vel’d’Hiv retrace la réalité des faits qui se sont passé durant cette tragique époque.

Nous suivons avec beaucoup d’émotions l’horreur qu’on vécu les juifs déportés au Vel’ d’Hiv puis dans les camps en cette sombre période.

Le film est très dur avec des scènes violentes et choquantes où une atmosphère extrêmement pesante se fait ressentir.

Mélanie Laurent est bouleversante, Gad Elmaleh et Jean Reno sont excellents, et le reste du casting est tout aussi bon.

Un film important pour ne pas oublier les personnes qui ont perdu la vie durant cette épisode tragique de l’histoire de France.

Marine Le Pen ferait bien de le voir

 

Pensées à la famille et aux proches de Mireille Knoll, lâchement assassinée et qui avait durant sa jeunesse survécu à la rafle du Vel’d’Hiv.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*