READY PLAYER ONE : Spielberg l’enchanteur a encore frappé

« Ready Player One » est adapté du roman homonyme d’Ernest Cline, paru en 2011.

 

Histoire :

2045.

Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts, qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Mon avis :

« Ready Player One » est un excellent film de science-fiction avec une histoire arrivant à mélanger harmonieusement l’aventure réelle avec une quête virtuelle.

L’intrigue est originale, équilibrée, le rythme est très soutenu et les personnages fictifs et/ou réels sont attachants ou détestables.

Les effets spéciaux sont incroyables, l’univers visuel est hallucinant et d’une richesse incroyable.

J’avoue avoir beaucoup aimé chercher les références à la « Pop culture » tout au long du film.

Au final, « Ready Player One’ est l’un des films les plus réjouissants et les plus impressionnants que j’ai vu depuis longtemps.

Du grand Steven Spielberg, qui nous fait vraiment vivre un moment magique avec cette adaptation du roman de Ernest Cline.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*