Au revoir Papa

Papa,

Tu nous as quitté ce 25 août 2018, quelques jours après ton 72ème anniversaire et tes 48 ans de mariage avec maman.

J’aimerais te dire tellement de choses, partager des moments et apprendre auprès de toi, mais cela ne sera malheureusement plus possible.

Beaucoup de personnes te doivent plus que tu ne leur a jamais dû, moi le premier.

Tu étais courageux, généreux et parfois guelard, un vrai Mouillard en somme.

Le soir, en rentrant du boulot, je t’ai toujours connu aller au jardin ou rendre service à quelqu’un. Tu ne t’arrêtais jamais.

Il n’y a qu’un dimanche par semaine, mais tu ne connaissais pas le mot repos.

Tu aimais bien Daniel Guichard, mon vieux, tu aimais bien Jean Ferrat, tu aimais bien Renaud, tu aimais bien Mitterrand, tu as toujours voté à gauche, tu n’as jamais tenu de propos racistes, Bourvil et de Funès te faisaient rire, tu avais peur des dents de la mer, tu pleurais parfois devant un film, tu étais persuadé que les films continuaient à tourner pendant les pubs, tu n’aimais pas aller à la messe, tu aimais regarder le vélo, tu aimais regarder le foot, tu aimais la chasse, tu aimais la forêt de l’Habit, tu aimais ton jardin, tu aimais jouer à la belote et tu n’aimais pas les tricheurs, tu aimais “Question pour un Champion”, tu aimais “N’oubliez pas les paroles”, même si tu connaissais pas les chansons, tu aimais boire ton pastis après le boulot, tu aimais bricoler, tu aimais ta famille.

Au fond de tes yeux bleus, il y avait une sorte de sagesse, qui me manque déjà, mais aussi de l’affection et de l’amour pour ceux qui t’était cher.

Douloureux moment que celui de te dire au revoir, mais à travers ton souvenirs, je n’oublierais pas, nous n’oublierons pas qui tu étais papa, un homme juste, bon, travailleur, un modèle dans bien des domaines pour moi.

Nolan, Maya, Alana, soyez fier d’avoir eu ce grand-père au grand coeur, ce grand-père aimant, ce grand-père dont vous pouvez être fier d’être les petits-enfants.

Je ne toublierai pas papa, nous ne t’oublierons pas,

Au revoir papa, je t’aime, nous t’aimons.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*