Le Département de Seine-Maritime laisse des mineurs isolés à la rue à Rouen

A Rouen, une semaine après leur prise en charge par le Département de Seine-Maritime, des mineurs isolés du Hameau des Brouettes se retrouvent à la rue alors que les températures commencent à être négative.

Ils viennent de pays d’Afrique et ont entre 15 et 17 ans et chacun une histoire parfois effroyable jalonnée de violence et de fuite.

Ils pensaient trouver un refuge en arrivant en France, mais une fois encore ils ont dû se battre pour leur survie.

Réfugiés dans un ancien EHPAD, rue du Hameau des Brouettes situé rive gauche à Rouen, ils ont connu un bref répit.

La semaine dernière, lors de l’expulsion des squatteurs, le Département de Seine-Maritime dirigé par Pascal Martin (DVD) s’est engagé à prendre en charge ces mineurs… enfin pas tous.

Dans Paris-Normandie, Florence Capron, membre du collectif la Garenne explique que « ceux qui étaient en attente des résultats de l’enquête sur leur minorité ont été laissés dehors ».

Et la situation s’empire. En effet, une vingtaine de mineurs qui avaient été mis à l’abri dans des hôtels ont été à nouveau jetés dehors car le Département n’a payé l’hôtel que pour une semaine sans trouver d’autres solutions jusqu’à leur rendez-vous avec la police des frontières…

En attendant la mairie de Rouen tente de trouver une solution d’urgence pour qu’ils ne dorment pas dehors.

Pour rappel, les Départements sont en charge de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

L’obligation de protection de ces mineurs n’est visiblement pas respecté en Seine-Maritime.

 

Lien : https://www.paris-normandie.fr

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*