L’ardoise agricole de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire : 1,45 milliard d’euros

En janvier 2015, nous apprenions dans Libération que la France va devoir rendre à l’Union européenne près de milliard et demi d’euros d’aides agricoles versées à tort entre 2008 et 2012 « pour cause de fraudes et d’erreurs » d’après la Commission européenne.

Cette somme représente environ 2% des quelque 40 milliards d’euros perçus par la France pour cette période dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC). Elle devra être remboursée en trois tranches jusqu’en 2017…

Ce montant a été finalisé à l’issue d’une longue période de négociations entre Paris et Bruxelles. Initialement, la Commission européenne n’avait pas exclu de réclamer jusqu’à 1,8 milliard d’euros. Quinze États membres sont concernés par cette demande de remboursement, mais la France éponge le plus gros de l’ardoise, qui s’établit au total à 1,45 milliard, selon le détail des chiffres publiés dans le Journal officiel de l’UE.

La France a ainsi été pénalisée pour ne pas avoir correctement vérifié le bien-fondé des aides versées aux agriculteurs, notamment en matière d’éco-conditionnalité et de calculs des surfaces agricoles éligibles.

Après avoir ruiné la France et son parti, Sarkozy nous a laissé une nouvelle ardoise…

N’oublions pas non plus Bruno Le Maire, Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012.

D’ailleurs, quand on écoute le député de l’Eure et Conseiller Régional de Haute-Normandie, Bruno Le Maire au Grand Journal de Canal+ en 2011 dire qu’il ne sait pas combien fait un hectare on peut mieux comprendre.

Le même Le Maire qui aujourd’hui veut donner des leçons au gouvernement…

 

UMP PS : Merci à Bembelly de m’avoir inspiré ce billet !

 

Article publié sur Agoravox le 25 Juillet 2015

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*