Quel est le con qui a supprimé 12000 postes de flics ?

Invité le 17 juillet sur TF1 suite aux attentats de Nice, Nicolas Sarkozy a violemment critiqué la politique antiterroriste du gouvernement, en déclarant notamment que « tout ce qui aurait dû être fait depuis dix-huit mois […] ne l’a pas été ». L’ancien président à également dit une nouvelle fois beaucoup de bêtises en avançant ses propositions (lire ICI).

Depuis ces terribles attentats de Nice, les ténors de la droite et l’extrême droite s’unissent pour dénoncer le laxisme, le manque d’effectifs, l’absence de moyens dont le gouvernement serait responsable, comme le rappelle ma camarade blogueuse Elodie sur son blog ( http://libreaffichage.blogspot.fr/2016/07/etat-durgence-petite-lecon.html ).

Le gouvernement n’a-t-il vraiment rien fait depuis les attentats contre Charlie Hebdo ?

Cet article du Monde y apporte la réponse.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/18/terrorisme-le-gouvernement-n-a-t-il-vraiment-rien-fait-depuis-deux-ans_4971496_4355770.html

Je vous laisse juger après lecture de celui-ci.

Pour rappel trois lois antiterroristes et une loi renseignement ont également été adoptées depuis 2012 :

  • Une première loi antiterroriste adoptée dès décembre 2012 permet de juger des ressortissants français pour leur participation à des infractions terroristes commises à l’étranger et a déjà permis d’ouvrir près de 300 procédures judiciaires à l’encontre de 1216 impliqués dans des filières djihadistes.
  • Une seconde loi antiterroriste, adoptée le 13 novembre 2014, a créé de nouveaux outils comme l’interdiction de sortie du territoire (IST), l’interdiction d’entrée du territoire (IAT), la fermeture de sites faisant la propagande terroriste. Résultat : 366 IST ont déjà été prononcées, 158 IAT ont empêché des djihadistes étrangers d’entrer en France et, depuis 2012, 80 mesures d’expulsion ont été prononcées à l’encontre de prêcheurs de haine ou de pseudo-imams autoproclamés. 10 mosquées ou salles de prières radicalisées ont été fermées.
  • Et enfin, la loi du 3 juin 2016 renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement permet désormais l’utilisation, dès le stade de l’enquête préliminaire, de moyens spéciaux d’enquête jusqu’alors réservés à l’information judiciaire.

Sarkozy a supprimé 12 649 postes de gendarmes et policiers

Mais revenons en à l’ancien chef de l’Etat, car c’est bien Sarkozy qui a supprimé 12 649 postes de gendarmes et policiers entre 2007 et 2012 comme le démontre ce très détaillé article de mon camarade blogueur Jeff à ce sujet : http://www.perdre-la-raison.com/2012/03/police-et-gendarmerie-oui-sarkozy-bien.html

N’oublions pas non plus que la création de la DCRI par fusion des RG et la DST a engendré, là aussi, une baisse drastique des effectifs. En effet, les 3900 postes supprimés des RG auraient été certainement fort utiles pour la surveillance de certaines personnes sur le territoire national.

N’oublions pas aussi la suppression de 54 000 postes de militaires en application de la loi de programmation militaire (2009-2014) votée en 2009 sous la mandature Sarkozy. (lire le .pdf ici de point d’étape 2009 sur le site du ministère de la défense)

Ainsi si l’on fait le cumul des effectifs sur la sécurité au sens large : 

  • 12 650 suppressions de policiers et gendarmes 
  • 3 900 suppressions d’agents des RG 
  • 54 000 suppressions de militaires 
  • Total : 70 550 suppressions de postes dans la police, la gendarmerie et les armées pendant le quiquennat de Nicolas Sarkozy.

La gauche a créé 9000 postes dans les forces de l’ordre depuis 2012

Depuis 2012, 9000 postes de policiers, gendarmes et douaniers ont été re-créés et les crédits de fonctionnement des forces de sécurité intérieure ont été augmentés de 17%.

Quand à l’armée, François Hollande à fait annuler toutes les baisses d’effectifs jusqu’en 2019, terme l’actuel de la loi de programmation militaire.

Sarkozy and co peuvent bien tenir des discours sécuritaires en jouant les gros bras devant les caméras et la presse, il ne sont absolument pas crédibles un seul instant suite à leurs actes .

con sarko

Caricature de Coco dans Charlie Hebdo (20/07/2016)

Merci à Jeff et à Elodie à qui j’ai pompé une grande partie de ce billet.

4 Comments

  1. Je suis à chaque fois estomaquée par le culot de feu Sarkozy… comment ose t il encore parler après son bilan catastrophique, ses propos contradictoires qui le mène vers l’extrême droite… sans compter que sa vulgarité et son manque de charisme ont desservis la France..

    Son intervention en Libye(soutenue par tous les partis ne l’oublions pas) a grandement mené à la situation triste du moment et du terrorisme.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*