Damien ADAM, député LREM dénonce le scandale des chômeurs qui « partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage » #circo7601

Damien Adam, jeune député LREM de la 1ere circonscription de Seine-Maritime (Rouen-Mont Saint Aignan) était interrogé dans le Paris Normandie publié le 4/11/2017 sur le thème « Faut-il davantage contrôler les chômeurs ? », voici une de ses réponse :

Faut-il durcir les critères des contrôles au risque de faire face à la fronde des partenaires sociaux ?

Damien Adam : « Ce n’est pas une question de sévérité mais plutôt de définir des règles claires et comprises par tout le monde. Car quand vous êtes salarié et que vous voyez certaines personnes qui partent en vacances aux Bahamas grâce à l’assurance chômage, il est légitime de se dire que ce système marche sur la tête ! Nous souhaitons que les demandeurs d’emploi se disent que la nation leur fait confiance à condition de respecter les règles. »

Heureusement que les députés macronistes sont là pour pointer du doigt les vrais scandales : le problème ce sont les chômeurs qui partent en vacances aux Bahamas grâce à leurs allocations (pour lesquelles ils ont cotisé) et pas les très riches qui fraudent ou qui place leur argent au Bahamas par exemple.

Merci Damien Adam !

 

Merci à Marion et Louis pour l’info !

 

Merci aussi à Guy Birenbaum avoir repris cette info dans sa chronique sur France Info :

 

Dessin de Ixène

 

20 Comments

  1. encore un qui à le lait qui lui coule au bout du nez et qui se permet de critiquer les chômeurs, ce petit clown ne connait rien à la vie, j’espère qu’il sera lui ou un membre de sa famille chômeur là sa bouche ne fonctionnerait pas si bien.

  2. lu aussi ce jour: « Au moins deux députés de La République en marche (LREM), Christophe Arend et Bertrand Sorre, ont embauché les enfants d’autres députés, a révélé Streetpress mardi 7 novembre. Ces embauches interviennent après plusieurs polémiques en 2017 à propos d’emplois présumés fictifs de collaborateurs parlementaires. »

    Et oui, les député savent trouver du travail a leur proches, eux!!non mais!

  3. Il fut un temps où les chômeurs partez en Suisse en vacances…
    mais en réalité ils transportaient en équipe la somme maximale d’argent où tu n’as pas besoin de déclarer et plus en général des bijoux et des montres difficilement identifiables qu’il etait revendu en Suisse pour le compte des riches qui les embaucher pour les voyages.
    il y avait un superviseur qui te confier des enveloppes au départ et qu’il les récupérait en Suisse
    à mon avis c’est la même chose avec les Bahamas avec à plus grande échelle .
    donc ce n’est pas des chômeurs qui frôle de chômage ou qu’utilise chômage pour les vacances ….mais ce sont les gens qui travaillent… un du travail dissimulé… pour pouvoir aller en vacances tous frais payés… afin que les riches paye moins d’impôts voilà

  4. La destination Bahamas allait de soi pour un cadre sup. du Crédit Agricole, dont les Panama papers ont montré qu’il utilisait les services de Mossack Fonseca pour y planquer l’argent de ses meilleurs clients !

  5. il y a longtemps qu il y a des chômeurs que j appel professionnels qui profitent du système comme les malades eux aussi qui en profitent sans vergogne ils ne risquent rien il n y a pas ou presque de contrôle ça ne fait rien d autres personnes travaillent pour eux

  6. Il a jamais du être au chômage, partir aux Bahamas, c’est vraiment du n’importe quoi ? peut-être de l’auto-moussage ? peut-être lui, quand il se retrouvera au chomage…il faut au minimum 1400€ à prix promo et sous certaines conditions pour le voyage,a moins d’avoir les indemnités chomage d’un cadre. Encore un rêveur !
    Redescendez sur terre, Monsieur, ne copiez pas votre patron… il finira par vous larguer !

  7. Encore un qui qui n’a rien compris, normal il est politicien. Je suis intérimaire depuis 10 ans, non par choix, mais par obligation. Je travaille toute l’année, je prends huit jours de vacances sans soldes tous les quatre ans avec ma petite famille. J’ai un complément ASSEDIC quand je ne travaille pas. Je ne me sens pas « aisé » pour autant. Je travaille dans une institution publique reconnue. Je suis dégouté de voir ou passe mes impôts. Nous arrivons dans une période où il faut épuiser les budgets avant l’année prochaine, quitte à acheter n’importe quoi, sans aucun contrôle ( IPAD, Equipement pour la chasse etc…). C’est à vomir ! Et c’est des gens, comme lui qui veulent donner des leçons. Faites le ménage dans vos institutions avant de faire des effets d’annonces . Il fait sans doute parti de ces députés qui se sont octroyé 20 % d’augmentation de salaire. En 10 ans d’intérim, je n’ai eu que 3 fois une prime de participation aux bénéfices, dont deux fois 20 €. C’est vrai nous sommes des nantis ….Ces gens qui partent aux bahamas, ne sont pas des demandeurs d’emplois, il faudrait peut-être s’intéresser à leur train de vie ??? Les chômeurs, les vrais n’ont pas le luxe de partir en vacances. c’est un mot qui est banni de leur vocabulaire. Je suis dégouté de ces politiciens qui ne connaissent rien à la vie des « sans dent » et qui se permettent de lancer des phrases de ce style. Lamentable, pitoyable…dégoût, voilà les mots traversent l’esprit tous les jours quand je les entends….
    Ce pays n’est plus que l’ombre de lui même.

  8. « Je ne comprend pas ce qu’on me reproche puisque c’est légal ! »
    Bon mais avec un peu d’objectivité :
    – Planquer son gros portefeuille aux Bahamas
    – Se faire remplir le portefeuille pendant qu’on est aux Bahamas
    Franchement c’est la même hypocrisie…
    ….

  9. Un député qui ose parler de cette façon, comme un pauvre quidam ignorant, digne d’une brève de comptoir ! quelle honte pour la représentation de la France et pour tous les chômeurs qui recherchent en vain du travail ! Je n’en reviens pas, il mérite d’être limogé et de suite. Un représentant national se doit de réfléchir avant de parler et de faire preuve d’intelligence, c’est le minimum me semble t-il ? Car faire d’un cas particulier, dont on ne sait rien, un généralité, c’est consternant.

  10. AH quand on naît con , on est con !!!, on vit con et on meurt con, c’est le privilège des cons.

    Qu’on le dise, qu’on se le dise, qu’on le redise!!! Les cons se réunissent ( réunions , assemblées de cons) ,vivent ensemble (quartiers de cons) , déjeunent ensemble (dîners de cons) ….. et prennent des décisions de cons – c’est à cela qu’on les reconnaît.

  11. Vous en connaissez beaucoup des chômeurs qui partent aux Bahamas? Chez moi, ils vont aux restos du coeur pour manger. Attention Monsieur le député, à force de tirer sur les pauvres ça va mal finir. Monsieur Macron, faites taire vos députés.

  12. Et les députés ?
    petit rappel de ce qu’ils coûtent au pays par mois.
    salaire : 6000 euros
    Frais mandat: 9600 euros
    Local de permanence: 5000 euros
    Frais pour informatique : 3000 euros
    Etc…

  13. Ils feraient mieux de balayer devant leur porte nos députés avant de critiquer les gents qui ont perdus leur emploi. Question honnêteté, les faits ont prouvés que nos députés fraudes et mentent aussi et nous font en plus la morale sur l’honnêteté et la fraude,les chômeurs eux au moins ne font pas la morale aux autres en vivant dans monde de privilèges.Souvenez-vous de certains politiques faisant la chasse à la fraude fiscal et qui par le suite sont condamnés par la justice.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Ce député LREM n'a rien à envier à Laurent Wauquiez dans son analyse sur le chômage - MEDIAVOR
  2. Chômeurs «qui partent en vacances aux Bahamas»: nouveau malaise chez LREM - MEDIAVOR

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*