Communiqué du Comité de soutien aux grévistes de la faim du Centre Hospitalier du Rouvray

Depuis le 22 mai, des salarié.e.s de l’Hôpital Psychiatrique du Rouvray (près de Rouen) sont en Grève de la Faim !

Patients en dangers – Personnels épuisés

Après deux mois de grève illimitée pour l’obtention :

  • d’une véritable unité pour adolescent.es
  • 52 postes soignants
  • Une réelle remise à niveau des effectifs qui permettrait d’accueillir de façon digne les patients au CH du Rouvray
  • La suppression des lits supplémentaires (lits de camp)
  • Une U.H.S.A

Aucune réponse de la direction, ni de l’ARS.
Depuis le 22 Mai, 7 salarié.e.s de l’hôpital ont décidé de commencer une grève de la faim illimitée.
Le personnel toutes catégories confondues (soignants, techniques, logistiques, administratifs) ne supporte plus d’accueillir des personnes vulnérables, en grande souffrance dans des conditions indignes du service public.
Les agents hospitaliers souffrent de sous-effectif chronique, entrainant des accidents du travail, une usure professionnelle.
Rappelés sur leurs jours de repos, on les culpabilise au nom de la continuité des soins.

Ils et elles sont victimes de maltraitance institutionnelle, de perte de sens du travail.
Parfois en grand précarité, recrutés sous contrat de trois mois renouvelables sur plusieurs années, et donc malléables à merci.
La politique hospitalière favorise une course à l’activité avec toujours moins de moyens.
L’Agence régionale de santé (ARS) refuse toute augmentation des effectifs soignants, méprisant totalement les témoignages des soignants et leurs revendications.
Qu’attendent les tutelles, les financeurs, le gouvernement… un drame ?

Contact du comité de soutien : soutienrouvray@netcourrier.com.

Page Facebook des grévistes de la faim : https://www.facebook.com/GREVE-de-la-FAIM-au-Rouvray-389132238239225/.

Caisse de grève : https://www.lepotcommun.fr/pot/4og8ztsh.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*