La députée de la Seine-Maritime Dominique CHAUVEL quitte le groupe PS à l’Assemblée nationale

La députée PS de la 10e circonscription de la Seine-Maritime, Dominique Chauvel, maire de Saint-Valéry-en-Caux, quitte le groupe socialiste, écologiste et républicain à l’Assemblée nationale. L’élue n’y siégera plus, faisant passer ainsi le groupe de 278 à 277 élus. Elle rejoint le groupe de non-inscrits, qui passe de 24 à 25.

Depuis le début de mandature, Dominique Chauvel a toujours fait entendre sa voix au sein du groupe PS. Dernier événement en date, la députée de la Seine-Maritime, opposée à la loi Travail telle qu’elle a été adoptée par le biais du 49.3, fait partie des 56 députés ayant signé une motion de censure de gauche contre le gouvernement.

Sur son blog, elle explique pourquoi elle a signé cette motion :

« Femme de Gauche, j’essaie d’être en accord avec moi-même et avec ce que je crois profondément.

À propos du 49.3 : si cet article existe bel et bien dans notre Constitution l’utiliser est en effet renoncer à la discussion démocratique d’autant plus sur un texte de cette importance.

Pourquoi je ne voterai pas la Motion de la droite : : Je ne partage pas les idées de la droite. Voter signifierait que je pourrais partager ce pourquoi ils ne veulent pas de cette loi parce qu’à leur sens elle ne va pas assez loin.

Pourquoi comme 55 autres députés j’ai signé la Motion portée par une partie de la gauche : Sur un texte d’une telle portée, d’une telle importance pour des millions de personnes il fallait un débat au Parlement.

Des millions de mes concitoyens rejettent ce texte en l’état.

Aussi signer cette Motion signifie que je les entends et suis à leurs côtés ».

 

En 2012, j’ai activement soutenu Dominique Chauvel lors de sa campagne face à Alfred Trassy-Paillogues, candidat de la droite dans le pays de caux.

Dominique est une femme de conviction, qui avait d’ailleurs annoncé dès 2014 pendant sa campagne électorale des municipales à Saint-Valéry-en-Caux, qu’elle ne briguerait pas un nouveau mandat de député en 2017.

Je salue son courage politique aujourd’hui, et le fait qu’elle soit en cohérence avec ses idées et ses valeurs, notamment face à cette Loi Travail.

 

3 Comments

  1. Bonsoir, cette nouvelle m attriste, regrettable de devoir partir parce que l on n est pas d accord, parce que l on est fidèle a ses convictions. Une déception de plus…..

  2. Bravo Mme vous avais pris une sage et bonne decision courageuse qui est tout à votre honneur… Vous respectez au moins vos idees et celles de vos électeurs qui vous ont élus !!! Vous êtes en accord avec vos idées et vous-meme… Vous n’avez rien à vous reprocher !et vous n’aurez pas de pb avec votre conscience !! Pas comme vos autres collègues PS, soit disant frondeurs, qui font de l’esbroufe tous les jours, du buzz, des plateaux télé, etc…. Mais qui sont à la botte du parti et du gouvernement et qui rentre dans le rang comme des moutons au premier coup de sifflet…. Etre député c’est t avant tout être le représentant du peuple et non pas d’un parti et voter tt et n’importe quoi… Même si les indemnités sont conséquentes être députe ce n’est pas un cheque en blanc pour un gouvernement et un parti…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*