Tendance vacances : le boom de l’échange de maisons

Pour économiser sur le budget logement pendant les vacances, l’échange de maisons est très tendance. Un couple du pays de Caux près d’Yvetot multiplie ainsi les voyages à moindres frais.

Mylène et Étienne font partie du réseau social GuestToGuest, qui rassemble un peu partout dans le monde des milliers de personnes animées par la même envie : échanger leur maison ou leur appartement pour partir à la découverte de nouvelles régions ou pays, le tout sans jamais dépenser le moindre centime pour l’hébergement.

Le couple raconte par exemple qu’« À Copenhague, on s’est retrouvés dans un 150 m² en plein centre-ville. En location, ça aurait coûté les yeux de la tête ! On avait tout le confort nécessaire, y compris le matériel pour bébé », racontent-ils. Pendant sa virée danoise, le couple a donc laissé son pavillon à disposition de vacanciers venus de Bretagne.

Pour économiser sur le budget logement, qui représente près d’un tiers des dépenses pendant les vacances, l’échange de maisons est très tendance.

Alors que la plupart des sites proposent des frais d’abonnement variant autour de 100 € par an, GuestToGuest, lui, est gratuit. « Notre site est sans frais car nous pensons que c’est justement la gratuité qui est au cœur du concept de l’hospitalité. Grâce à ce mode d’échange, des milliers de personnes partent davantage en vacances et découvrent de nouveaux pays et de nouvelles régions », raconte Emmanuel Arnaud, fondateur du site. « Sans notion d’argent, l’échange est plus direct, ajoute-t-il. La convivialité, l’hospitalité et le partage sont les maîtres mots de cette pratique qui se démocratise. Chacun peut ainsi profiter de l’opportunité pour faire de belles rencontres. »

« Des affinités se créent, confirme le couple cauchois. On s’offre toujours des petits cadeaux, le plus souvent des spécialités de nos régions respectives. D’Angleterre, nous sommes repartis avec du thé, de Belgique avec de la bière et du chocolat, et nous, on rapporte du cidre et du neufchâtel. »

Confier sa maison à des inconnus pourrait toutefois freiner bien des ardeurs. « Tout s’est toujours très bien passé », assurent Mylène et Étienne, qui ont converti des proches à cette pratique. « Nous sommes dans un esprit de partage, de respect mutuel. Nous avons affaire à des gens qui voyagent beaucoup et qui sont ouverts à tous. Et puis il y a des systèmes de caution, d’assurances qui permettent de sécuriser les choses. S’ajoutent à cela des notes et des commentaires sur le site GuestToGuest qui fournissent aussi de bonnes indications. Chez nous, à part une lampe cassée, il n’y a jamais eu le moindre problème. »

Créé en 2011, GuestToGuest est le premier site internet gratuit d’échanges de maisons ou d’appartements, sans obligation de réciprocité, organisé comme un réseau social. Avec plus de 150 000 maisons à échanger réparties dans 187 pays, le site est le leader mondial du secteur. Les valeurs du site sont l’hospitalité, la liberté et la confiance.


Plus d’informations sur le site : www.guesttoguest.com

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*