Gérard Filoche prêt à faire une alliance avec Montebourg, Hamon et Lienemann #PrimaireGauche

Jusqu’au 15 Décembre, les candidats souhaitant participer à la Primaire de la gauche des 22 et 29 janvier 2017 peuvent déposer leur candidature avec les parrainages nécessaires.

Pour le moment sept candidats – Gérard Filoche, Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, Arnaud Montebourg, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias et Pierre Larrouturou – sont déclarés et le premier ministre Manuel Valls sera candidat dans les prochains jours.

En vue de cette primaire, ce qui importe au socialiste Gérard Filoche, c’est que la « gauche socialiste » sorte vainqueur.

D’où l’idée d’une alliance entre certains candidats à la primaire selon l’ancien inspecteur du travail.

Sur le site non-stop-politique.fr il dit « Nous sommes 4 candidats de la gauche socialiste à cette primaire : Marie-Noëlle Lienemann, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et moi.  Je propose depuis des semaines qu’on se rencontre, qu’on fasse des gestes pour montrer qu’on est plus proches les uns des autres et que si l’un d’entre nous gagne et bien ça sera le bon, car c’est dans ces 4 là qu’il faut choisi et non pas dans la droite du parti socialiste« , indique-t-il ajoutant qu’en cas d’échec à obtenir les parrainages pour se présenter à cette primaire « il dirait qui soutenir« .

Dans un récent communiqué de presse diffusé, Gérard Filoche a réitéré cet appel à se rassembler.
« J’en appelle à Marie-Noëlle Lienemann, à Benoit Hamon, à Arnaud Montebourg, pour qu’on se rencontre et qu’on mette au point une stratégie commune de la gauche socialiste, un « pack des quatre » des maintenant, ensuite nous rencontrerons Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon« .

Pour l’instant, les jeux sont loin d’être faits et Gérard Filoche est bien décidé à faire entendre ses idées dans cette primaire de la gauche : Semaine de 32 h ; 6ème République, Smic à 1800 euros brut ; retraite à 60 ans ; 20 fois le SMIC pour le salaire maximum ; 30 % d’énergies renouvelables d’ici 2022…

« Je ne redoute aucun des 4 candidats de gauche. Chacun à ses caractéristiques et apporte quelque chose« , déclare-t-il.

« Je suis rouge-rose- vert. Moi je suis au cœur de la gauche. (…) Je parle pour les millions de personnes qui travaillent et qui ne reçoivent pas la part des richesses« , conclut le socialiste.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*