Charlie Hebdo : La liberté d’expression, un « produit de luxe » ? #ToujoursCharlie

Trois ans après l’attentat qui a coûté la vie à une bonne partie de sa rédaction, Charlie Hebdo a sorti un excellant numéro anniversaire, le 3 janvier dernier, dans lequel est posée la question du prix de la liberté d’expression en France.

Le quotidien de l’équipe de Charlie Hebdo depuis ce triste jour, n’a pas changé : escorte policière permanente, nombreuses menaces sur les réseaux sociaux… La vie à « Charlie » depuis ce terrible 7 janvier 2015 est décrite dans le détail dans ce numéro spécial.

La menace terroriste pèse toujours dans le quotidien du journal, dont la liberté d’expression est devenue « un produit de luxe », selon Riss, le directeur de la rédaction, dans un éditorial.

Celui-ci évoque le coût de leur sécurité entre 1 et 1,5 million d’euros par an, « entièrement à la charge du journal » et interpelle Emmanuel Macron à ce sujet.

La survie de Charlie Hebdo sur le long terme peut se poser.

 

3 ans après

C’était il y a trois ans, le mercredi 7 janvier 2015.

La France apprenait avec effroi la mort de douze personnes dans l’attentat à Charlie Hebdo, dont huit des membres de l’hebdomadaire satirique. Ce drame sera suivis le 9 janvier 2015 de la tuerie du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris, qui fera quatre victimes.

Ce 7 Janvier fut un jour noir où notre démocratie a été attaquée de la manière la plus lâche et sauvage.

La barbarie a frappé Charlie Hebdo, des journalistes, dessinateurs ainsi que des policiers puis deux jours plus tard des civils de confession juive qui ont également été lâchement assassinés.

Le 7 Janvier 2015, ces actes furent d’une barbarie sans nom contre des femmes et des hommes épris de liberté et les symboles qu’ils incarnent : la liberté de conscience et la liberté de la presse.

Trois ans après, j’exprime une nouvelle fois ma solidarité envers les victimes et leurs familles de ces massacres, ainsi que les malheureuses victimes des autres attentats perpétrés sur notre sol depuis, tout en rappelant mon attachement à la liberté, l’égalité et à la fraternité, valeurs qui font la France.

 

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*