Don du sang : les députés maintiennent la différence de traitement pour les personnes homosexuels

Depuis juillet 2016, les hommes homosexuels peuvent théoriquement donner leur sang, ce qui leur était interdit depuis 1983 au motif des risques de transmission du sida.

Mais cette possibilité est soumise à des conditions fixées par un arrêté du 5 avril 2016, notamment l’abstinence d’un an, qui doit être déclarée lors d’un entretien préalable.

L’Assemblée nationale vient de voter contre la fin de la différence de traitement dans le don du sang entre une personne hétérosexuel et homosexuel.

Cette mesure devait aligner les conditions demandées aux hommes homosexuels (un an d’abstinence après le dernier rapport sexuel) sur celles s’appliquant aux hétérosexuels (quatre mois sans changer de partenaire).

Le critère d’exclusion doit être celui des comportements à risque et non de l’orientation sexuelle.

C’est une discrimination qui je l’espère sera enfin bientôt terminée. Enfin ce ne sera visiblement pas sous ce quinquennat d’Emmanuel Macron.

Pendant ce temps là, on manque de donneurs de sang en France…

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*